Logo

Espace condoléances

Monsieur Paul DEJAER

Photo 578604
Domicilié à Attert (6717, Belgique)
Né à Bressoux (4020, Belgique) le mardi 24 juillet 1923
Décédé à Attert (6717, Belgique) le vendredi 4 octobre 2019 à l'âge de 96 ans
Veuf de Madame Monique DESTEXHE
     Veuf de Madame Claire LHOEST

Espace « condoléances » 

Cet espace condoléances a été créé le samedi 5 octobre 2019.

In memoriam

Cet espace « condoléances » est dédié à la mémoire de Monsieur Paul DEJAER. Chacun peut s’y recueillir, déposer une carte de visite ou un message de condoléances. Utilisez les liens ci-dessous pour consulter les marques de sympathie ou intervenir vous-même. 
N’hésitez pas à renseigner cette page à vos connaissances. Ceux qui sont loin ou qui n’ont pas la possibilité de se joindre à la cérémonie trouveront ici une façon simple de montrer leurs sentiments à la famille dans ce moment difficile. 
Merci d’avance. 

39 messages (37 privés)
 
Condoléances

Sensibles au chagrin qui vous frappe, nous tenons à vous exprimer nos sincères condoléances.
En ces moments difficiles de votre vie, nous ferons notre possible pour vous apporter notre soutien et nous veillerons à ce que votre deuil se déroule en toute sérénité

Funérailles Colles & Dominicy

Arlon - Athus - Etalle - Messancy- 5/10/2019

Hommage

Cher Parrain,

Beaucoup se souviendront de toi comme d’un remarquable enseignant de germanique, un préfet d’athénée unique, à l’écoute, rigoureux et rassembleur. Tout cela est vrai, bien sûr, mais pour nous tu es avant tout notre grand-père, toujours bien habillé, toujours à l’heure, avec sa moustache chatouilleuse et son humour inégalé.

« Je me souviens » dit la devise du Québec... Nous garderons l’image d’un grand-père d’exception, infatigable marcheur autour du lac d’Habay, ingénieux constructeur de cabane et notre fournisseur officiel de croustillons. Nous nous souviendrons de toi et Ganny, nous préparant votre fameux poulet rôti, poulet très spécial commandé chez Gérard, qui avait toujours deux cuisses avant droites. Et en guise de dessert, si nous avions tout mangé, tu nous emmenais faire un incroyable « tour du monde » dans la salle de gymnastique de l’athénée. Quelle meilleure façon pouvait-il y avoir de nous faire aimer l’école?

Vous aimiez tant les voyages, et en particulier en camping, sous tente canadienne bien sûr. Tu aurais été très fier de nous et de notre installation, si tu nous avais vu le mois dernier avec les enfants, campant au pays de l’ours noir. Tu aurais souri très certainement, par contre, à la vue de tout ce « brol » (un peu entassé il faut bien le dire...) dans la voiture pour le retour, toi qui n’avais pas ton pareil pour organiser minutieusement, au centimètre près, ton coffre de voiture du premier au dernier jour de voyage. Nous vous devons à Ganny et à toi, notre baptême de l’air en hélicoptère au Grand Canyon, nous te devons notre premier vol en montgolfière au Masaï Mara et aussi une de nos plus belles frayeurs en avion en route pour Zanzibar. (Peu importe, tu avais toujours le chic pour nous rassurer) Un grand voyageur mais aussi tout un acteur: ton numéro du « belgian teacher » avec ton béret basque face à un Ranger du Yellowstone: un souvenir d’anthologie!

Tu nous laisses en héritage (outre quelques centaines voire milliers de diapositives...) un goût pour le travail bien fait, un intérêt marqué pour l’égyptologie, des valeurs aussi fondamentales que la tolérance et le respect de l’autre, et un amour pour les mots croisés bien sûr. Lucas ne se lasse jamais de tes fameuses réussites aux cartes, qu’il s’agisse de l’horloge ou des treize paquets, Thomas épate régulièrement ses amis de classe avec ton tour de magie du « doigt coupé ». Benjamin a hérité de ton talent pour le dessin, et Sarah réalisera vite que son goût pour la danse, et en particulier la valse, ne t’est pas étranger.

Une vie incroyablement remplie... Merci pour tous ces moments, pour tous ces souvenirs, pour toutes ces belles années.

Bon voyage à toi Parrain, nous t’aimons si fort.

Maud et Jean.

Maud et Jean Egedy- 9/10/2019